FP7 Capacities

Le septième programme-cadre (7e PC) regroupe sous un même toit toutes les initiatives de l’UE ayant trait à la recherche et joue ainsi un rôle crucial dans l’atteinte des buts concernant la croissance, la compétitivité et l’emploi.

Périmètre

Les propositions de la Commission pour le programme Capacités du 7e PC visent à améliorer les capacités de recherche et d’innovation à travers l’Europe et à assurer leur utilisation optimale. Le programme Capacités dispose d’un budget de 4,097 milliards EUR pour opérer dans sept vastes domaines:
Les infrastructures de recherche
La recherche au profit des PME
Les régions de la connaissance et le soutien aux groupements régionaux axés sur la recherche
Le potentiel de recherche des régions de convergence
La science dans la société
Le soutien au développement cohérent des politiques de recherche
La coopération internationale

Action

Les initiatives dans le cadre du FP7 incluent :
• La coordination bilatérale pour le développement de partenariats S&T entre l’Europe et des pays tiers, incluant la région méditerranéenne
• Supporter les activités nationales des états membres de l’union européenne et des pays associés dans le cadre de la collaboration internationale. L’objectif à long terme est la mise en place de coopération et de coordination de programmes nationaux ou régionaux au travers de l’établissement de réseaux de compétences, le développement et la mise en œuvre d’activités communes.


Objectifs

Dans le cas de la collaboration internationale la communauté européenne vise à accroitre sa compétitivité et jouer un rôle leader et global. Pour cela la communauté européenne a besoin d’engagements forts et cohérents dans les sciences et technologies à l’échelle mondiale avec trois axes :
• Augmenter la compétitivité européenne au travers de partenariats stratégiques avec des pays n’appartenant pas à la communauté européenne, et ce dans des domaines clés
• Augmenter la connaissance et l’excellence scientifique en permettant aux universités et industriels européennes de tisser des liens solides avec leurs partenaires dans des pays hors communauté européenne
• Résoudre des problèmes spécifiques des pays tiers ou à caractère plus général, à la base d’intérêts mutuels et de bénéfices partagés.

Les sciences et technologies S&T constituent les vecteurs principaux du développement durable, de la prospérité et de la croissance économique. S&T favorisent le développement d’autres activités telles que commerce, environnement, énergie, télécommunication …